*cliquez sur l’image pour agrandir

 

 

 

 

I : Formation AAC (Disponible à PARTIR DE 15 ANS)

 

La formation AAC est une formation de longue durée qui permet d’obtenir une plus grande expérience de la conduite avant le passage de l’examen du permis de conduire.

   Elle comprend différentes phases :

  • La préparation et le passage de l’examen du  « code de la route » ;
  • Une phase de formation initiale, dispensée par l’auto-école comportant 20 heures de conduite minimum. En fonction des capacités de l’élève, le moniteur peut suggérer quelques heures supplémentaires;
  • Ensuite, le jeune apprenti conducteur doit parcourir avec son, ou, ses accompagnateurs, au moins 3 000 km sur une durée minimale de 1 an.
  • Enfin, préparation et passage de l’examen pratique.

    Les avantages :

  • Chaque année environ 200 000 jeunes obtiennent leur permis de conduire en suivant l’apprentissage anticipé de la conduite (AAC), soit environ 30% des candidats.
  • 70% des élèves ayant suivi l’AAC ont leur permis du premier coup, contre 52 % par la filière classique (chiffres DSCR).
  • Côté assurance, une surprime réduite à 50 % dès la première année, puis à 25 % la deuxième année et qui, s’il n’y a pas eu d’accident, disparaît la troisième année.
  • La réduction de la période du permis probatoire de 3 à 2 ans.
  • L’attribution du nombre maximal de 12 points se fait progressivement, à raison de trois par an pendant deux ans pour l’AAC, contre deux par an pendant trois ans pour ceux ayant suivi la filière classique, sous réserve de ne pas avoir commis d’infraction pendant la période probatoire.
  • Et bien sûr, l’acquisition par l’apprenti, d’une solide expérience de la conduite en situation réelle avant de conduire seul sur la route.
II : formation B (Disponible à partir de 16 ans)

 

Le permis de conduire de la catégorie B permet la conduite de tous les véhicules de tourisme, et des véhicules utilitaires, dont le poids total en charge ne dépasse pas 3,5 tonnes.

Pour s’inscrire au permis B, il faut être âgé de 16 ans minimum. Le fait de s’inscrire à 16 ans vous permettra d’avoir relativement de temps pour obtenir le code et effectuer les heures de conduites établies en fonction de l’évaluation initiale.

Cette évaluation initiale relève les capacités de l’élève pour ensuite établir une formation appropriée, dont le seuil minimum est 20 heures.

Lorsque les heures sont effectuées, que le code est acquis et que l’élève obtiens ses 18 ans, l’auto-école peut présenter cet élève à l’examen Pratique.

 

III : L’examen Pratique

 

Pour obtenir le Permis B, le candidat doit d’abord passer l’ETG, le « code », lui donnant droit à cinq épreuves pratiques pour un délai maximum de 3 ans.

 Tout candidat titulaire d’un permis de moins de 5 ans est dispensé de code.

A l’obtention de son code, l’élève se prépare à son épreuve pratique avec son enseignant. Cet examen dure 35 minutes et comprend :

  • un parcours en agglomération (évaluation du comportement à l’abord des intersections, observation, contrôles, allure, anticipation, placement, etc…).
  • un parcours hors agglomération (évaluation du comportement sur route/autoroute, insertion, dépassement, allure, prise de décisions, etc…).
  • deux manœuvres obligatoires (créneau, rangement bataille, rangement épi, marche arrière en ligne et en angle de rue, demi-tour, etc…).
  • deux vérifications : intérieure (voyant du tableau de bord, utilisation des commandes, etc..) et extérieure (contrôle moteur, des feux, etc…).

Le résultat est ensuite transmis par mail à l’auto école dans les 48 heures.